En générale, le ski est pratiqué grâce à des patins longs selon la taille de l’utilisateur et étroits fixés aux pieds, est resté pendant plusieurs années un moyen de transport lors de l’hiver. Au fil du temps, le ski est devenu un sport de glisse, ski nordique. Bien que le ski de fond et le ski de descente soient regroupés sous l’appellation de ski, aussi bien les techniques que le matériel sont très différents entre ces deux disciplines.

Ski Alpin

Le ski alpin est un sport de glisse qui consiste à descendre une pente. Le ski alpin se pratique avec deux bâtons, deux skis ; le contrôle des skis est assuré par l'utilisation de chaussures de ski maintenues aux skis par des fixations. Un casque est souvent porté pour protéger la tête des impacts avec la neige, d'autres skieurs ou améliorer l'aérodynamisme lors de compétitions. Lors des compétitions, le port de ce casque est obligatoire.

Ski de Fond

Appelé encore ski nordique, le ski de fond est un sport d’hiver, qui se pratique sur des domaines ayant de la neige. Il requiert différentes techniques de descente, de virage, de montée et de progression. Pour ce dernier, on utilise le pas alternatif «technique classique » et le pas de patin « technique libre ». L e matériel adéquat pour pratiquer le ski de fond est : des skis sont longs et étroits.

Différence entre le ski de fond et ski Alpin

Le ski de fond est une épreuve extrêmement difficile qui allie puissance, endurance et technicité. Il se pratique avec de longs skis rigides fixé à l’avant du pied et sur une piste enneigée. En ski alpin, le skieur est chaussé de skis plus complexes qu’en ski de fond et sont fixés solidement sur des chaussures de ski spécialement conçue. Le but de ce sport est de descendre, le plus rapidement possible, une piste enneigée, plus ou moins inclinée. La collection de blouson de ski femme roxy n’ est pas cher.